• Livansko Polje Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

  • Koprulu © Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

Le livre "Vivre et travailler en forêt au Maghreb - Regards croisés" vient de paraître

Vivre et travailler en forêt au Maghreb - Regards croisés 

Sous la direction de Jean-Paul Lanly (AFT) et d’Abdelhamid Khaldi (AIFM) 

Préface de Jack Lang, président de l’Institut du Monde Arabe 

 

 

 

 

Comme le livre « Vivre et travailler en forêt tropicale » (L’Harmattan, 2016), cet ouvrage est un recueil de témoignages de forestiers, cette fois-ci maghrébins et français, sur leur vécu professionnel dans les trois pays d’Afrique du Nord. Ayant choisi ce métier le plus souvent par pure vocation, ils sont, ou ont été, acteurs de terrain, enseignants, chercheurs, cadres des institutions en charge de la conservation et de la mise en valeur durable des forêts, espaces boisés et parcours pastoraux, faune et milieux aquatiques, ainsi que de la gestion des parcs nationaux et autres aires protégées. Ils sont, ou ont été, directement ou non, des acteurs du développement rural dans des zones souvent déshéritées de montagne ou pré-désertiques. Ils expriment la fierté d’accomplir leur mission de service public de protection et de développement soutenable des ressources naturelles. Ils disent aussi la difficulté qu’ils ont à faire partager par les autres parties prenantes la gravité des conséquences à long terme de la dégradation de ces ressources. Précédant ces témoignages, la première partie de l’ouvrage est consacrée aux rapports tourmentés de l’homme avec les espaces boisés au Maghreb de la préhistoire à nos jours.  

 

Si vous êtes intéressé par ce livre, n'hésitez pas à nous contacter : contact@aifm.org