• Livansko Polje Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

  • Koprulu © Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

Un premier jour dans le vif du sujet

 

Comme vous le savez, Marine Lovero, notre adjointe de direction, quittera l’AIFM le 30 septembre 2017.

    

Nous accueillons donc depuis le 15 juin notre nouvelle recrue, Camille Stouff, afin qu’elle renforce l’équipe sur les questions liées au projet MEDFORVAL, puis reprenne progressivement les dossiers de Marine avant sa prise de poste définitive.

Camille, en plus d’être membre de l’AIFM, est diplômée en Master Gestion Environnementale des Écosystèmes et des Forêts Tropicales de l’ENGREF (AgroParisTech Montpellier) et a travaillé comme chargée de mission et experte forestière en France et dans le Bassin du Congo.

Pour sa première journée à l’AIFM, une sortie terrain sur le site de la Sainte-Baume a été organisée pour parler de la qualification des forêts à Haute valeur écologique de MEDFORVAL, en se basant sur le travail bibliographique de notre stagiaire Xuanxuan Chen (à l’AIFM depuis mi-mai).

La sortie terrain a permis de dessiner les premières esquisses de la reconnaissance de la haute valeur écologique et de l’adaptabilité des techniques, en utilisant l'outil IBP (Indice de biodiversité potentielle) de Gonin et Larrieu.

Grâce à l’aide de Louis Amandier (membre éminent du Conseil d’administration de l’AIFM, Ingénieur forestier à la retraite, auto entrepreneur « l’écobotaniste » et conseiller MEDFORVAL), nous avons pu identifier certaines valeurs prioritaires et pu discuter des faisabilités de la formalisation de la Haute valeur écologique dans les forêts du bassin méditerranéen.

 

Ce premier contact avec Camille en tant que membre du Secrétariat a été un plaisir, et nous espérons qu’il en a été de même pour elle. Nous lui souhaitons la bienvenue !!