• Livansko Polje Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

  • Koprulu © Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

Aide à la prise de décisions (...)

« Aide à la prise de décisions relative à la gestion et à la protection des espaces naturels et forestiers méditerranéens »

 

L’objectif de ce projet soutenu par MAVA Fondation pour la Nature était exactement celui de l’AIFM : « faciliter les échanges d’expériences entre toutes les personnes concernées par les espaces naturels et forestiers méditerranéens » afin de favoriser leur gestion durable et la protection de leur biodiversité.

 

Le projet général de l’AIFM peut se résumer en deux points :

  • une meilleure prise en compte, par les acteurs et les décideurs politiques de l’aménagement et de la gestion des territoires soumis au climat méditerranéen, de la présence, du rôle, de la dynamique et de la spécificité des forêts et autres espaces boisés méditerranéens, car ces territoires requièrent des approches radicalement différentes de celles en usage dans les autres milieux éco-climatiques (tropical, boréal, continental...);
  • la poursuite de la nécessaire conciliation entre les différentes approches des divers acteurs des milieux naturels et forestiers méditerranéens : naturalistes, aménagistes, gestionnaires, décideurs politiques et socio-économiques.

 

L’AIFM poursuivait quatre objectifs dans le cadre du projet Aide à la prise de décisions :

  1. assurer la veille scientifique, technique et sociétale et permettre l’initiative de coopération,
  2. animer et renforcer les réseaux de partenaires et de sites pilotes associés, en particulier entre le nord et le sud de la Méditerranée,
  3. capitaliser et divulguer les acquis et les bonnes pratiques issues des nombreuses actions de coopération en particulier sur la gouvernance forestière dans le contexte du changement climatique,
  4. améliorer la prise en compte des réalités de gestion des territoires ruraux méditerranéens par les autorités à tous les niveaux.

 

Parmi les résultats obtenus dans ce projet, outre le renforcement du réseau propre de l'AIFM, on peut noter le lancement du projet puis du réseau MEDFORVAL.