• Livansko Polje Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

  • Koprulu © Marine Lovero

    L’Association internationale forêts méditerranéennes

    L’Association internationale forêts méditerranéennes (AIFM), fondée en 1996, s’est donnée pour but de faciliter les échanges de connaissances, d’expériences et de conceptions sur les espaces forestiers méditerranéens de manière transversale, pluridisciplinaire et internationale.

    © Marine Lovero

MEDLAND 2020

MEDLAND 2020 : « Conception d'un cadre commun de gestion intégrée des territoires afin de protéger les ressources naturelles, en synergie avec leurs valorisations sociale et économique » (MED, 2013-2014)

Logo MEDLAND 2020

Présentation du projet

Le projet MEDLAND 2020, programmé du 1er juillet 2013 au 31 décembre 2014, avait pour objectif de promouvoir un cadre commun de gestion intégrée des territoires afin de protéger les ressources naturelles, tout en tenant compte des valorisations sociale et économique dans le Bassin Méditerranéen.
Il s’agissait d’un projet de capitalisation permettant de renforcer les résultats et les acquis de nombreux projets MED antérieurs dans la gestion durable des ressources naturelles et des territoires.
Le projet impliquait 14 partenaires issus du Bassin Méditerranéen: France, Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Slovénie, Croatie et Albanie

Le programme MEDLAND regroupait 13 projets sur les forêts méditerranéennes et les espaces naturels, regroupés en quatre thèmes principaux :

  • gestion intégrée des espaces naturels protégés, comme outil de développement rural permettant d’améliorer les conditions économiques et sociales de la population (Projets : QUALIGOUV, 2BPARKS, FORET MODELE)
  • gestion des risques naturels (en particulier les feux de forêts), améliorant l’efficacité de la prévention des incendies, la protection des citoyens et des infrastructures et la sensibilisation du public (Projets : PROTECT, CYPFIRE, FOCLIMADAPT)
  • valorisation économique et sociale des territoires, afin de renforcer le développement local à travers le tourisme durable et la commercialisation des produits locaux (Projets : 2BPARKS, MEDISS, SUSTEN, RURURBAL)
  • gestion intelligente des ressources naturelles, à travers l’innovation et l’émergence des marchés de promotion (Projects: WOODe3, PROFORBIOMED, OSDDT, SYLVAMED)

 

Objectifs

Le projet comportait cinq objectifs spécifiques :

  1. créer des synergies entre les projets et les partenaires et construire un “réseau de réseaux” dans le contexte méditerranéen en tenant compte de ses spécificités de façon à renforcer les capacités des projets stratégiques afin de diffuser et de transférer leurs résultats et expertises.
  2. développer des synergies entre les outils opérationnels, les modèles et les bonnes pratiques mises en place par les différents projets en matière de gestion des ressources naturelles méditerranéennes, de façon à élargir la capacité de transfert des résultats des projets associés.
  3. développer un réseau pour la protection et la valorisation des ressources naturelles à travers les institutions nationales, européennes et supra-méditerranéennes, en accentuant ainsi l’impact de la coopération territoriale à travers les politiques opérationnelles régionales.
  4. identifier les défis et les lacunes pour la création d’un cadre intégral de gestion territoriale afin de protéger les ressources naturelles dans le bassin Méditerranéen dans le cadre de la stratégie Europe 2020.
  5. contribuer à l’élaboration et à la promotion d’une vision partagée des peuples Méditerranéens sur leurs espaces boisés.

 

Le projet s’articulait autour de quatre axes de travail :

  • gestion administrative et financière
  • information, sensibilisation et capitalisation
  • création d’un réseau de réseaux sur la gestion des ressources naturelles méditerranéennes
  • transfert de connaissances et d’expériences sur la gestion des ressources naturelles méditerranéennes


Résultats

Les résultats obtenus sont les suivants :

  • mise en place d’un site internet de présentation et de capitalisation (www.medland2020.eu, transféré sur www.medland2020.aifm.org)
  • développement de bases de données d’éléments transférables (outils, méthodes, bonnes pratiques) et d’acteurs impliqués dans la gestion des ressources naturelles et des espaces méditerranéens
  • création d’un livre électronique (e-book) sur les bonnes pratiques pour la gestion intégrée des territoires méditerranéens
  • édition d’un document de politique générale précisant les grandes orientations politiques en matière de gestion des espaces protégés, de gestion des risques naturels, de gestion intégrée des territoires et de gestion intelligente des ressources naturelles
  • organisation d’une conférence à Bruxelles devant les députés européens méditerranéens afin de relayer les principales conclusions et recommandations du projet
  • organisation d’une conférence finale internationale dans le cadre du Partenariat de collaboration sur les forêts méditerranéennes (PCFM)

Publications

Document d'orientation politique (policy brief)

Plus d’information : medland2020.aifm.org/fr